Les 10 commandements du CV réussi

C’est la carte de visite par excellence pour taper dans l’œil des recruteurs. Voici les 10 conseils incontournables pour un curriculum vitae réussi.
1-Ton CV, tu structureras : Un CV est composé des rubriques suivantes : une partie signalétique avec votre état civil, une partie sur votre formation, une autre sur votre expérience professionnelle puis une dernière sur vos activités extraprofessionnelles et vos centres d'intérêts.
Concernant votre expérience professionnelle, libre à vous de les lister de la plus récente à la plus ancienne ou de procéder par compétences. Répertoriez toutes vos compétences avant d'énumérer les différents postes que vous avez occupés.

2-Un titre, tu trouveras :
Impossible de faire l'impasse sur le titre. Il fonctionne comme un résumé de votre projet professionnel et de votre niveau de responsabilités. Il permet en un coup d'œil au recruteur de voir si votre profil est en adéquation avec ses besoins. Oubliez les qualificatifs flatteurs complètement éculés à force de figurer dans tous les CV.
Si vous répondez à une annonce, il est conseillé de reprendre le titre figurant sur cette dernière et de le compléter.

3- A chaque offre d'emploi, tu d'adapteras :
Pas question, évidemment, de transformer de fond en comble votre CV. Ni la mise en page, ni le fond, ni les rubriques adoptées n'ont besoin d'être modifiés. En revanche, le titre, l'intitulé des fonctions exercées devront êtres retouchés pour correspondre le plus possible aux attentes du recruteur. Il doit avoir le sentiment que votre CV lui est vraiment destiné.

4- Aux mots clefs, tu veilleras :
Quand on postule via le Web, il faut souvent composer avec les logiciels de tri. Et mettre toutes les chances de son côté pour passer à travers des mailles du filet. Pour y parvenir, il faut tenter de reconstituer la liste du recruteur. Celle des mots-clés qu'il aura injectés à sa machine à trier. Le plus simple consiste à lire attentivement l'annonce et à noter les mots importants. Cela concerne tous les termes employés, dans toutes les rubriques. Du secteur d'activité à l'intitulé du poste ou l'expérience exigée en passant par le niveau d'études, ils doivent se retrouver dans le CV pour que ce dernier passe le premier barrage.

5-Les longueurs, tu éviteras :
A ce sujet les recruteurs sont catégoriques : une page et pas plus quand on est junior. Vu la quantité de CV qu'ils ont à analyser, le temps qu'ils peuvent y consacrer est donc passablement limité. Soyez le plus synthétique possible. Pour les seniors, la tolérance va jusqu'à deux pages grand maximum.

6- De la sobriété, tu useras :
Le mieux est l'ennemi du bien. Peu de couleurs, peu de logos, peu de tableaux : votre CV doit être avant tout informatif. Sauf, bien entendu, si l'on est à la recherche d'un job de graphiste, optez pour la sobriété et la parcimonie. Les plus belles maquettes sont souvent les plus simples.

7- La rubrique expériences, tu synthétiseras :
Plus d'un recruteur, vous le dira, les descriptifs d'expérience contiennent bien souvent des précisions inutiles. Pas besoin de mentionner, les jobs alimentaires effectués quand vous étiez étudiants et sans rapport avec le poste que vous convoitez.

8- Les mensonges, tu limiteras :
Un peu de gonflette sur le CV, ne dites pas que ça ne vous est jamais arrivé... Les recruteurs ne sont pas dupes. En France, 75 % des DRH estimeraient que les candidats mentent sur leur niveau de formation et de compétences. Ce qui ne les empêche pas de recruter tout en faisant la différence entre un CV truqué et un CV rationnalisé. : « Allonger la durée d'un poste pour masquer un trou dans un CV, je peux le comprendre, mais s'inventer une expérience ou s'attribuer un diplôme, c'est aussi imbécile qu'irresponsable. D'autant plus qu'aujourd'hui, il est très facile de vérifier un CV », confie une DRH.

9- A un tiers, tu t'adresseras :
Tous les conseils sont bons pour améliorer la lecture de votre CV et surtout pour éviter les fautes d'orthographe qui sont toujours rédhibitoires..Ne négligez donc aucun interlocuteur.
Si votre entourage possède un véritable avantage (celui d'être gratuit), il n'est pas toujours compétent. Sauf à être du sérail, il n'est pas évident de détecter les défauts d'un CV. Vous pouvez opter pour les services d'un pro. Gratuit ou payant, service de groupe ou séance individuelle, tout est possible, mais tout dépend de vos besoins. Et du budget que vous souhaitez y consacrer.

10-La visibilité, tu adopteras :
Aéré, harmonieux, soigné, le CV doit donner dès le premier coup d'œil la meilleure impression au recruteur. Attention, la moindre fausse note peut vous disqualifier d'office.

-Source : Cadremploi.fr-