La lettre de motivation : pourquoi est-elle indispensable

A quoi sert la lettre de motivation ? A rien dans la plupart des cas !!
Bizarre comme réflexion de la part d’un chasseur de tête, non ?
Et pourtant je vous conseille d’en mettre une, même si c’est le CV qui prime !
Pourquoi ? Quand un recruteur trie des CV, la première chose qu’il fait c’est regarder directement le CV. Et là deux solutions : soit il l’écarte (donc sans lire la lettre), soit il retient le CV en première lecture.

Si sa sélection lui suffit, il convoquera les candidats en survolant la lettre. Si elle est trop riche, il va ensuite reprendre les CV retenus et les étudier de plus près en regardant cette fois ci la lettre. Son attente sera d’y trouver éventuellement des éléments qui ne sont pas dans le CV et qui peuvent apporter des éléments complémentaires intéressants par rapport au profil recherché. Donc dans ce cas, il est important de l’avoir soignée.

Véritable casse-tête quand on est en recherche d’emploi, notre conseil est de faire simple, quelques lignes, en l’articulant en 3 paragraphes :

  1. Montrez votre intérêt pour l’entreprise et le poste : C’est la partie sur laquelle vous devez passer un peu de temps. L’objectif : répondre à l’attente du recruteur. Si c’est une candidature spontanée, vous indiquez le type de positions susceptibles de vous motiver.
  2. Mettez en avant quelques points de votre savoir faire : l’idée est de compléter le CV à travers des faits concrets, des résultats. Cette partie peut rester souvent la même (par exemple : si vous êtes commercial vos arguments vont rester globalement les mêmes d’un poste à l’autre)
  3. Conclusion directe : laisser transparaître que vous êtes sur d’être convoqué. La lettre manuscrite n’a plus lieu d’être sur internet. Si toutefois une annonce vous en demande une, envoyez un mail ou une lettre dactylographiée. Si le recruteur veut faire une graphologie, il sera obligé de vous demander votre avis.

Les erreurs à ne pas commettre :

  • pas mettre de lettre : perçu négativement dans tous les cas.
  • écrire 3 lignes sans valeur ajoutée du type : « Je suis ingénieur système et réseaux, a la recherche d'un poste. Je vous joins mon CV dans ce courrier et je me tiens à votre disposition pour un éventuel entretien. Cordialement. »
  • écrire un roman : c’est l’assurance de na pas être lu d’une part, et de passer pour quelqu’un sans esprit de synthèse.
  • envoyer une lettre standard : personnaliser votre lettre en fonction de l’annonce. Souvent une ligne suffit à transformer votre base standard en lettre personnalisée.
  • lettre uniquement en copie attachée d’un mail : la lettre doit être dans le corps du mail impérativement (même si vous la joignez). Cela simplifie le travail du recruteur.
  • lettre et CV dans le même document : à éviter, même si cela oblige le recruteur à y jeter un coup d’œil, c’est lui compliquer la tâche sur le moment et plus tard quand il classe et/ou envoie votre CV.
  • pas d’objet dans l’intitulé du mail : voie assez directe pour la poubelle à spam, et complique l’identification du poste auquel vous répondez. Si l’intitulé du poste n’apparaît pas automatiquement, faites un copier/coller du titre du poste.
  • pas de signature : après la formule de politesse, mettez vos prénom/nom et votre téléphone.
  • le style télégraphique : vous n’écrivez pas un mail à un copain, mais une lettre à un employeur.

Florilège des formulations à éviter :

  • «Très motivé par l’expansion de votre groupe international … » envoyé à une PME de 10 personnes !
  • « Dans l'espoir d'une réponse favorable… » « je me tiens à votre disposition pour un éventuel entretien » : Non, il faut être plus sûr de vous : « Dans l’attente d’un prochain entretien, recevez l'expression de mes salutations distinguées. »
  • « J’ai l’honneur de poser ma candidature… » : la flagornerie ne marche pas !
  • « Je prendrai contact avec vous sous quinzaine pour faire le point. » : oui éventuellement, mais faites le, pas comme 9/10 qui l’écrivent mais n’appellent jamais !
  • « Ne me contactez pas sous 15 jours car je suis en vacances. » : vous êtes sur que vous cherchez du travail ?
  • « Bonjour, Merci de me donner une réponse même si elle est négative. »
  • « En restant à votre entière disposition pour discuter de ma candidature, ou d'une autre offre que vous jugerez opportune,… » : maladroit,vous ne démontrez pas que l’offre vous convient.
  • « …je possède une bonne « hands on » expérience, qui me permet de gérer/designer les « best on going » solutions… » : pas de franglais pour faire genre !
  • « L'Association de l’ESC X vient de me transmettre l'offre… Diplomé de l'ESC de X , mon expérience…Mes compétences et ma formation ESC X… » : c’est bon, n’en faites pas trop !
  • « Madame, Monsieur, De vous à moi, nous sommes fait pour travailler ensemble ! » : peut indisposer.
  • Etc… En conclusion : L’importance d’une lettre de motivation tient surtout au fait qu’elle peut vous éliminer d’un process si elle ne rentre pas dans les attentes du recruteur.

-Source : Altaîde-